Véra Eisenmann

Kebara, Introduction

lundi 26 novembre 2012 par Véra Eisenmann

Le matériel que j’ai étudié se trouvait en majeure partie à Jérusalem et provenait des fouilles de M. Stekelis en 1950-1960 ; quelques spécimens provenant des fouilles de Turvelle-Petre en 1931 étaient au British Museum (Kebara B, D, E).

Les niveaux archéologiques de la plupart des fossiles ont été déterminés grâce aux renseignements que m’ont aimablement fourni les Professeurs Ofer Bar-Ytosef et Liliane Meignen.

Une partie du matériel que je n’ai pas examinée a été publiée par Simon Davis (1980) et j’ai utilisé ses données en plus des miennes dans les diagrammes de dispersion des dents jugales supérieures.

Dents jugales supérieures

Le premier diagramme de dispersion compare les jugales supérieures de Kebara à celles d’E.hemionus onager. Il montre la présence probable de trois espèces :
- E. hydruntinus, la plupart des dents,
- E. hemionus onager, deux prémolaires et trois molaires,
- E. caballus, une molaire.

Le second diagramme de dispersion présente les dents en fonction des niveaux archéologiques.
- Natoufien, une molaire supérieure pourrait appartenir à E. hemionus onager.
- Paléolithique supérieur et sa limite avec le Moustérien : une molaire d’E. hydruntinus et deux jugales d’E. hemionus onager.
- Moustérien : une grande molaire probablement caballine, trois jugales d’E. hemionus onager, une vingtaine de jugales d’E. hydruntinus.

Dents jugales inférieures
- La plupart peuvent appartenir à E. hydruntinus.
- Deux prémolaires (Moustérien A2/5 et Moustérien/Paléolithique supérieur A2/4 39) appartiennent sans doute à un Caballin.

Os des membres (voir les diagrammes de Simpson)

Kebara B, Natoufien
- Une première phalange antérieure subadulte appartenait à E. hydruntinus. Elle est un peu plus petite qu’un spécimen de la grotte d’Agios Georgios en Macédoine, vieux d’environ 12 ka (Bassiakos et Tsoukala, 1996).
- Un fragment de MC appartenait aussi à E. hydruntinus.

Paléolithique supérieur ou limite Paléolithique supérieur-Moustérien
- Un MC en mauvais état (South Terrace) appartenait peut-être à un Caballin.

Moustérien
- Un MC fragmentaire (Kebara E), un peu plus petit que celui de Quneitra, appartient sans doute à un Caballin ; les autres MC peuvent être rapportés à E. hydruntinus.
- Un MT fragmentaire (A2/4) peut être rapporté à un Caballin. Deux MT fragmentaires appartiennent sans doute à un E. hydruntinus.
- Une Ph2 antérieure appartient à un E. hydruntinus.
- Une Ph2 postérieure peut être rapportée à E. hemionus onager.

Le Tableau 1 donne les espèces par niveaux.


Bassiakos, Y. & Tsoukala, E., 1996. ESR dating of Quaternary fossil remains ; a hyaenid tooth example and new data on the fauna from Agios Georgios Cave (Kilkis, Macedonia). Proceedings of the 2nd Symposium of the Hellene Archaeometrical Society, Thessaloniki : 59-76, 7 fig., 5 tabl.

Davis Simon, 1980. Late Pleistocene and Holocene equid remains from Israel. Zoological Journal of the Linnean Society 70, 289-312.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 210 / 167562

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Equidae monodactyles  Suivre la vie du site Equidés monodactyles fossiles (Equus, Allohippus, (...)  Suivre la vie du site Moyen Orient, Middle East  Suivre la vie du site Kebara, Israel   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 +

Creative Commons License